Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Exposition à la Bouée, à Cherbourg.

La Bouée, refuge d’art. Un bâtiment rectangulaire, ancien bain-douche. On y entre par une large porte latérale, et ce qui frappe d’emblée, c’est le vaste espace, la hauteur éclairée par les verrières, la charpente comme la coque renversée d’un navire et la surface des murs blancs.

On entre dans ce lieu comme dans un temple.

Il se joue ici un cérémonial :

Suspendus à des flots de cordes tombant de la verrière, des corps de céramique, enroulés, contorsionnés, ligotés, comme emmaillotés par un dieu-araignée, flottent à hauteur du regard. Sur les murs dansent des tableaux où une performeuse, une déesse profane pratique sur elle-même un simulacre de shibari, tournoie au bout de ses liens, s’offre aux regards d’un public absent. Des enfants d’argile se tiennent debout au-dessus de ce vide peuplé de proies, dans l’attente d’un avenir incertain. Au fond de la salle, une grande toile creuse un horizon blafard dans un flot violet, vers où le regard se perd.

Certains jours, une danseuse, une vraie, nouée dans une résille de cordes, hissée sur sa drisse que l’équipier à la manœuvre souque et laisse filer, voltige d’une toile à l’autre, prenant fugitivement les postures de la performeuse, ou s’envole, lancée par son partenaire vers la ligne lumineuse de l’horizon, jusqu’au dénouement.    

Dans la cabine de bâbord, des hommes et des femmes de crayon et de papier enchainent une sarabande, enroulent et déroulent leurs membres en arabesques.

Des situations indécises, en suspens, isolées d’une réalité agitée, comme sacralisées dans un rite indéfini. Il semble ici question d’offrandes, de sacrifices ou de leur simulacre

 

De Corps et de Cordes
De Corps et de Cordes
De Corps et de Cordes
De Corps et de Cordes
De Corps et de Cordes
De Corps et de Cordes
De Corps et de Cordes
De Corps et de Cordes
De Corps et de Cordes
De Corps et de Cordes
De Corps et de Cordes
De Corps et de Cordes
De Corps et de Cordes
De Corps et de Cordes
De Corps et de Cordes
De Corps et de Cordes
De Corps et de Cordes
De Corps et de Cordes
De Corps et de Cordes
De Corps et de Cordes
De Corps et de Cordes
De Corps et de Cordes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :